mardi 4 novembre 2014

Endives braisées, crème et champignons


Je ne sais pas vous, mais moi, j'aime bien les endives !! Beaucoup, même, et si vous suivez un peu le blog, vous avez sans doute pu le voir, vu le nombre de recettes qui y sont consacrées sur ce blog ;-)

Pourtant, enfant, c'était loin d'être mon légume préféré, à cause de son amertume, mais maintenant que je l'ai apprivoisé, j'adore ^^
L'automne étant maintenant bien installé, je vous propose aujourd'hui une nouvelle recette bien de saison, mariant et les endives, et les champignons.

Très rapide et simple, je ne m'en lasse pas !

Pour 2 personnes.

Couper le pied de 3 endives et ôter le cône central, responsable de l'amertume des endives.

Les couper en quarts et les faire revenir dans une poêle préalablement chauffée avec une noix de beurre.

Lorsqu'elles commencent à être bien tendres, saler, poivrer et saupoudrer d'une petite cuillère à soupe de sucre roux et laisser caraméliser.

Réserver les endives, et dans la même poêle mais sans ajout de matières grasses, faire revenir 250 g de champignons surgelés (j'utilise un mélange spécial poêlée, composé de cèpes émincés, de girolles, de pholiotes et de pleurotes et assaisonné d'huile d'olive, concentré de tomates, ail, oignon et persil).

Une fois la poêlée de champignons bien chaude, remettre les endives dans la poêle, mélanger et ajouter 2 bonnes cuillères à soupe de crème fraîche épaisse (de la crème liquide entière conviendrait très bien aussi).

Rectifier l'assaisonnement et servir bien chaud. Avec une purée maison bien onctueuse, c'est juste trop bon !



Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 23 octobre 2014

Apfelstrudel (strudel aux pommes)


S'il y a bien une recette qui sent l'automne, c'est bien celle de l'apfelstrudel (ou strudel aux pommes pour les non-germanophones comme moi ^^)

Toute recette ayant des pommes et de la cannelle ne peut que sentir l'automne, n'est-ce pas ?

Cela faisait longtemps que je voulais me lancer, mais longtemps la question de la pâte m'a un peu freinée. Pâte filo, pâte feuilletée, feuilles de brick, autre pâte ?
L'apfelstrudel que j'avais goûté à Vienne avait une pâte si fine et légère...



Qu'importe, j'ai fait un petit tour sur Marmiton où j'ai trouvée une recette de pâte à strudel, j'avais les ingrédients, des pommes au frais, alors je me suis lancée !
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 21 octobre 2014

Macarons au citron (lemon curd)


Mais oui, j'ai encore fait des macarons, on ne m'arrête plus ^^
Partie sur ma lancée avec des macarons au chocolat plutôt réussis, je me devais de battre le fer tant qu'il était chaud ;-)
Et avec deux anniversaires la même semaine à fêter le même week-end, c'était la parfaite occasion ! Surtout qu'on m'en réclame maintenant, voyez-vous, on me suggère des parfums etc !

Pour ce deuxième essai, j'ai choisi de faire des macarons au citron, garnis de lemon curd.
Spécialement fait pour l'occasion, car c'était pile ce qu'il me fallait pour récupérer de précieux blancs d’œufs ;-)

Tous les spécialistes (ou non) du macaron vous le diront, le macaron peut être capricieux et imprévisible, et j'ai eu l'occasion de le voir ici ! 
Alors qu'avec mon premier essai au cacao, je n'ai eu aucun problème de coque, aucune fissure, des collerettes pour tous, avec cette version sans colorant, j'ai été de surprise en surprise on va dire ;-)



Déjà, j'ai pu me rendre compte que 150°C était peut-être un peu trop chaud car ma première fournée a été bien colorée (rosée) sans aucun ajout de colorant :-p
Même à 140°C les autres fournées sont aussi sorties rosées comme vous pouvez le voir sur les photos.... A n'y rien comprendre ;-)

Ensuite, j'ai eu un bon quart de coques fissurées et/ou sans collerette, bref un bon quart de mes macarons a dû vouloir être des amaretti (très bons pour ne pas dire addictifs, d'ailleurs !)
Je n'ai peut-être pas assez macaronné... Ou alors sans colorant en poudre supplémentaire mon appareil était plus humide que le précédent ?

Bref, j'ai été un poil déroutée, mais - toujours voir le verre à moitié plein, au moins, avec ces "pertes", la quantité de lemon curd que j'avais faite a été juste parfaite pour garnir les "belles" coques.


Pour 60 petits macarons (dont un bon quart des coques est parti en amaretti)

Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 16 octobre 2014

Brioche moelleuse au mascarpone



Encore une recette de brioche, mais pour changer de la crème fraîche, du yaourt, de l'huile d'olive (oui, oui), je vous propose une version au mascarpone !

Pourquoi au mascarpone ? Tout simplement parce que j'en avais un pot qui se perdait, et que je ne voulais pas l'utiliser à froid dans un tiramisù.

Et puis le mascarpone, c'est très gras, très riche, alors je me suis dit que ça pourrait aisément remplacer le beurre dans une brioche (et au moins, pas besoin d'attendre que ça ramollisse hors du frigo, il est prêt à l'emploi).



Ainsi j'ai repris ma première recette de brioche nature, réutilisée ici aussi, que j'utilise de temps en temps dans d'autres recettes, et j'ai juste substitué les 125 g de beurre par 250 g de mascarpone. 

Le doublement de quantité est totalement arbitraire et empirique, au moins la brioche ne sera pas sèche ;-)


Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 9 octobre 2014

Mes premiers macarons !!! Macarons au chocolat (meringue italienne)


  
Alors là, si un jour on m'avait dit que je réussirai à faire des macarons, je crois que j'aurais bien ri ! Et pourtant, et pourtant... 

C'est à nouveau bien après la bataille que je me suis lancée cette semaine dans la confection de ce monument - que dis-je, de cet emblème de la pâtisserie et du raffinement à la française !
Hyper à la mode à la fin des années 2000, le macaron s'est démocratisé, démystifié, et a envahi la cuisine de bon nombre de particuliers, bloggeurs ou non, qui me font à chaque fois rêver...


Alors après bien des lectures (livres, magazines, blogs) et après avoir regardé des heures de vidéos pour bien m'imprégner de la recette, j'ai décidé de me lancer.
Ma référence en macarons, comme pour beaucoup d'entre vous sûrement, est Mercotte. Je suis son blog depuis des années, et pour moi c'est vraiment la reine des macarons.
Je vous renvoie à ce billet récapitulatif très complet, dont la recette du jour est d'ailleurs largement issue (j'ai aussi mélangé avec la méthode de Christophe Felder).

J'ai choisi de faire des macarons avec une ganache au chocolat noir, un classique, simple, qui ne nécessite pas d'ingrédients complémentaires compliqués ni colorant particulier.
J'ai aussi choisi de faire une meringue italienne pour me compliquer la vie car pour beaucoup, c'est la méthode la plus sûre pour avoir des coques lisses et qui montent bien.


Alors c'est parti pour une quarantaine de macarons !
Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 2 octobre 2014

Tarte rustique aux quetsches et aux amandes effilées


Je pense bien que tout le monde n'est pas du même avis, mais moi, j'aime bien l'automne !! 
Bon je n'adore pas spécialement la pluie et les jours qui raccourcissent... 
Mais la fin de la chaleur étouffante, les feuilles qui roussissent sur les arbres, les bons petits plats cuits au four (gratins, lasagnes, tartes), le thé chaud avec des biscuits maison... ça a bien son charme, non ?

En plus, même si j'adore les fruits d'été, c'est avec plaisir que j'accueille figues, poires et prunes dans ma cuisine, car on peut faire plein de bonnes choses avec, sans risquer de mourir de chaud dès qu'on allume le four !!

J'adore les quetsches et ça va être la troisième recette de tarte aux quetsches sur ce blog, après la tarte amandine aux quetsches et la tarte crumble aux quetsches ! Mais quand on aime...



Cette nouvelle recette est encore plus simple et rapide à faire que les précédentes, que demander de plus ?

Préparer une pâte brisée sucrée classique au beurre, ou à l'huile d'olive en remplaçant les 120 g de beurre par 100 g d'huile d'olive.

Réserver au frais 15-20 minutes avant de l'étaler en un disque plus ou moins régulier sur une plaque allant au four.

Saupoudrer d'une fine couche de poudre d'amandes et y déposer une bonne quinzaine de quetsches coupées en quartiers, en laissant un large bord de pâte libre.

Rabattre le bord de pâte sur les quetsches et parsemer d'amandes effilées.

Cuire à 190°C pendant une vingtaine de minutes, dont la première moitié dans le bas du four : la pâte doit être cuite et les quetsches fondantes.


Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 29 septembre 2014

Comfort food - muffins tout chocolat de Nigella Lawson



Je ne raconte pas toujours toute ma vie sur ce blog, mais dernièrement, j'ai pas mal besoin de comfort food.
Vous savez, ce terme employé par les Anglo-Saxons pour désigner la nourriture avec laquelle ils se consolent, souvent ça implique des choses grasses ou sucrées, régressives et rarement bonnes pour la ligne ;-)

Et bien ça tombe bien, j'ai besoin de me remplumer ;-)
Je me suis fait récemment enlever deux dents de sagesse (et il en reste encore deux à faire retirer...), et comme pour beaucoup qui sont passés par là, le régime purée ou soupe froide-yaourt-fruits écrasés m'a un peu... asséchée ^^

Hi hi, donc j'ai choisi une recette de Nigella Lawson que j'aime beaucoup, des muffins tout chocolat, car le chocolat, c'est la vie, n'est-ce pas ?

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...